Non à la réforme de l’orthographe imposée par Najat Vallaud Belkacem

Najat Vallaud Belkacem orthographe reformeNajat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, veut imposer une réforme de l’orthographe dès la rentrée prochaine qui aboutira à un véritable appauvrissement de la langue française : les accents circonflexes sont amenés à disparaître, tout comme les traits d’union. Enfin, l’orthographe de 2 400 mots va être modifiée afin de s’approcher de l’écriture phonétique voire sms (oignon s’écrira désormais ognon et nénuphar/nénufar, imbécillité perd un l pour devenir imbécilité… ).

Cette « simplification » devra figurer dans les nouveaux manuels scolaires. D’un trait de plume, la ministre se croit ainsi autorisée à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française.

En supprimant le latin et le grec dans le cadre de la réforme du collège, elle avait déjà préparé le terrain puisqu’elle rendait difficile l’étude de l’étymologie des mots qui nous permet de comprendre l’histoire de notre langue et les raisons de telle ou telle orthographe. Les textes officiels des nouveaux programmes scolaires avaient également remplacé l’enseignement de l’orthographe par un simple appel à la « vigilance orthographique ». Sic !

Najat Vallaud Belkacem orthographe reforme

Contre l’appauvrissement de la langue française, contre le nivellement par le bas systématique, je signe la pétition à Najat Vallaud-Belkacem pour exiger que l’on ne change pas les règles d’orthographe dans les nouveaux manuels scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.