Hommage aux victimes de l’attentat de Nice

0 bis

 Lundi 18 juillet 2016 à midi, au Monument du centenaire sur la  Promenade des Anglais, un hommage à été rendu aux victimes de l’attentat de Nice du 14 juillet. Cet hommage, suite à la décision du Président de la République fut rendu sous la forme d’une minute de silence – comme sur l’ensemble du territoire national.

 À Nice, devant près de 42 000 personnes rassemblées, cet hommage fut rendu en présence de nombreuses personnalités politiques dont, Le Premier Ministre Manuel VALLS,  son S.A.S le Prince ALBERT II de Monaco, la ministre de la santé Marisol TOURAINE, la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes  Juliette MÉADEL.

Au niveau local , cet hommage fut rendu en présence notamment d’Adolphe COLRAT, Préfet des Alpes-Maritimes, Christian ESTROSI, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Eric CIOTTI, Député et Président du Département des Alpes-Maritimes, Philipe PRADAL, Maire de Nice, ainsi que de nombreux élus des majorités et des oppositions municipales et régionales en plus des représentants de la société civile , des cultes, des forces de sécurité et de santé.

0

 

 

 

 

 

 

Tout à gauche,( de la capture d’écran du direct d’I-Télé)  Anthony Mitrano, présent avec les différents officiels lors de la minute de silence autour du monument du Centenaire.

2

 

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeaux en berne en mairie de Nice, à l’extérieur comme dans la salle de réception :

1

 

 

 

 

 

 

0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monument du Centenaire en deuil

2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des milliers de fleurs,  de bougies,  de présents divers et de messages le long de ces terribles 1700 mètres de Promenade des Anglais :

3

 

 

 

 

 

 

4

 

 

 

 

 

 

5

 

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

 

 

8

 

 

 

 

 

 

9

 

 

 

 

 

 

1,7 km d’horreur qui a donc commencé quelques minutes après la fin des feux d’artifices, sur notre si familière Prom’ au niveau de l’hôpital Lenval (cf. photo ci -dessous et cf. article du 14 juillet présent sur ce site) :

10

 

 

 

 

 

Nice a été touchée en son cœur ce soir là. C’est un geste d’horreur qui nous laisse encore sous le choc. Mais comme le montre ces milliers de témoignages, Nice est encore debout, bien déterminée à relever le drapeau la vie et de son art de vivre.

 

 

Anthony Mitrano

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.