Pétition pour un référendum sur Schengen

tract pétition Schengen DLF rectoRedonnons la parole aux Français !

Signez la pétition sur le site :

stopschengen.com 

 

 

Face au déferlement de population sans précèdent, à la crise qui s’aggrave toujours plus et à l’appel d’air que constitue le système Schengen, notre pays n’a pas d’autre choix de que rétablir des contrôles aux frontières pour éviter le chaos humanitaire, social et sécuritaire.

 

Vous trouverez ci-après la proposition de loi que Nicolas Dupont-Aignan a déposée à l’Assemblée nationale. Elle doit désormais recueillir la signature de 185 parlementaires. Le ministre de l’Intérieur, sous le contrôle du Conseil constitutionnel, mettra en œuvre le recueil des soutiens qui devront dépasser le nombre de 4,5 millions. Enfin, si la proposition de loi n’a pas été examinée au moins une fois par chacune des deux assemblées dans un délai de six mois, le président de la République la soumet au référendum.

 

Les différentes étapes ce référendum d’initiative populaire :

1.     Un référendum portant sur un objet mentionné au premier alinéa peut être organisé à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement.

2.     Le Conseil constitutionnel vérifie que l’objet de la proposition de loi respecte les conditions posées.

3.     Après que le Conseil constitutionnel a effectué ces vérifications, le ministre de l’Intérieur met en œuvre, sous le contrôle du Conseil constitutionnel, le recueil des soutiens.

4.     À l’issue de la période de recueil des soutiens (effectué sous forme électronique), d’une durée de neuf mois, le Conseil constitutionnel vérifie si la proposition de loi a obtenu le soutien d’au moins un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales (4 600 000 électeurs environ).

5.     Une fois ces soutiens actés, si la proposition de loi n’a pas été examinée au moins une fois par chacune des deux assemblées  (Assemblée nationale et Sénat) dans un délai de six mois, le président de la République la soumet au référendum.

 

Les 10 propositions de DLF pour sauver notre agriculture

agriNDA1. Le refus du traité transatlantique qui va déstabiliser toute l’agriculture, généraliser des mauvaises pratiques, comme le poulet au chlore ou le bœuf aux hormones, et détruire nos terroirs.

2. L’instauration d’une exception agricole à l’OMC sur le modèle de l’exception culturelle ! L’agriculture ne peut se réduire à une seule bataille sur les prix. Elle doit remplir d’autres exigences que l’OMC ne lui reconnait pas : assurer l’indépendance alimentaire, garantir la sécurité des aliments, valoriser les territoires.

3. Le rétablissement des prix garantis planchers, à l’image du Canada, sur certaines productions comme le lait. Avec la suppression des quotas, les excédents des pays à bas coûts vont déséquilibrer les marchés et faire chuter les prix en dessous des coûts de production. La nouvelle PAC consacre plus de la moitié de son budget à des aides découplées, ne prend pas en compte la volatilité du marché, dérégule complètement certains secteurs, comme celui du lait, et détruira très probablement à terme le tiers de nos exploitations restantes.

4. L’étiquetage obligatoire du pays d’origine des produits !Les consommateurs sont dupés par l’opacité créée par certaines marques qui utilisent des slogans pour cacher l’endroit où ils s’approvisionnent.

5. La suppression des cotisations sociales agricoles qui pèsent sur nos exploitations et leur font perdre des parts de marché notamment vis-à-vis de l’agriculture allemande en les remplaçant par une taxe minime sur la grande distribution.

6. La fin de l’accumulation des normes et des réglementations écologiques toujours plus absurdes !Aujourd’hui, l’Etat demande aux agriculteurs de concilier deux impératifs inconciliables : faire face à la concurrence de pays ne respectant aucune norme environnementale et produire avec toujours plus de contraintes. Accompagnons au contraire les agriculteurs dans leurs objectifs de qualité et de durabilité.

7. Le rétablissement de la préférence communautaire !L’Europe doit protéger son marché des importations de pays tiers pour devenir autosuffisants et n’autoriser des importations que sur les produits où notre production est déficitaire. Elle doit inciter en outre les agriculteurs à produire des protéines végétales et notamment des protéagineux pour réduire notre dépendance sur ces produits clés. La France ne peut plus se permettre l’énorme déficit en protéines et le déséquilibre entre ses productions céréalières et oléoprotéagineuses.

8. La restructuration de la dette des agriculteurs surendettés en créant un fonds pour lequel l’Etat serait prêteur en dernier ressort et inciter les banques à financer leurs projets.

9. L’aide à l’installation des jeunes agriculteurs ! Si des progrès ont été faits ces dernières années en ce sens, il convient de poursuivre les incitations fiscales à l’attention de ces derniers.

10. Le soutien à nos terroirs en incitant les collectivités publiques comme les cantines scolaires à se fournir pour une partie des aliments chez des producteurs locaux et  en accompagnant le développement de l’agriculture biologique

http://www.debout-la-france.fr/article/les-10-propositions-pour-sauver-notre-agriculture#sthash.MPG0tuUj.dpuf

Les 35 propositions de DLR pour réconcilier les Français

dlr réconcilier les françaisAvec la crise économique et les transformations de la société, la France est confrontée à une crise de cohésion. Les liens qui unissaient les Français se distendent de jour en jour. La cohésion nationale qui était le ciment de notre maison commune est en train de voler en éclats car elle a été abimée par des flux migratoires non maitrisés et un ascenseur social en panne.

Pour redessiner les fondations de notre maison commune, les patriotes et républicains de DLR veulent insister sur deux points : le contrôle des phénomènes migratoires et le renforcement de l’assimilation.

A la suite de longs travaux dont une Convention nationale qui s’est tenue le 6 avril 2013, DLR détaille 35 propositions claires et innovantes pour réconcilier les Français.

 

La brochure des 35 propositions

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir en détail les 35 propositions de DLR pour réconcilier les Français